Actualités

Research leads on the potential of lactoferrin against Covid-19
News 25/11/2020

La lactoferrine, une molécule naturelle à l’essai dans la lutte contre la COVID 19

Partagez
Protéine d’origine naturelle, la lactoferrine aussi appelée glycoprotéine est présente dans les sécrétions (les larmes et la salive) et dans le lait maternel. Elle est réputée pour son effet régulateur de l’activité du système immunitaire. Elle peut être utilisée pour limiter des infections grâce à ses vertus antimicrobiennes, stimuler le système immunitaire, améliorer la santé des intestins ou encore la prévenir la carence en fer. La lactoferrine interagit avec les surfaces microbiennesvirales et cellulaires, inhibant ainsi l’adhésion microbienne et l’entrée des virus dans les cellules hôtes. Il a été démontré que la lactoferrine pouvait interférer de manière directe dans le cycle de vie de nombreux virus. Par exemple, la lactoferrine peut exercer son action sur le processus d’attachement du virus et inhibe sa réplication. Elle interfère également dans l’infection adénovirale en se liant aux structures de l’enveloppe virale. On connaît la capacité de la lactoferrine à interférer in vitro avec d’autres particules virales. Partant du constat de la multifonctionnalité de la lactoferrine, des chercheurs la considère comme une candidate idéale pour lutter contre le coronavirus SARS-CoV-2, responsable de la maladie Covid-19. Les vertus antivirales de la lactoferrine offrent des pistes particulièrement intéressantes dans le cadre des recherches de traitements préventifs et de méthodes de lutte contre le Covid-19. Associée à d’autres actifs, la lactoferrine pourrait servir à atténuer les symptômes de la maladie mais aussi à prévenir sa transmission. Consultez l'intégralité de l'article ici Contactez-nous

La microméthanisation, au service d'une économie responsable
News 24/11/2020

La microméthanisation, au service d’une économie responsable !

Partagez
Notre coopérative Prospérité Fermière - Ingredia propose à nos adhérents, avec l'aide de Biolectric, de s'équiper en unité de micro-méthanisation. La centrale transforme les déchets organiques des bovins en engrais et il est possible de gérer la machine à distance. Un vrai gain de temps et d'énergie ! Le lisier de la vache, le nouveau pétrole (vert) ? Consulter l’article complet ici Contactez-nous

Vous souhaitez en savoir plus sur nos ingrédients laitiers ?
contactez-nous
logo-vialacta
Via Lacta,
Pour les hommes,
pour la terre.